Le nouveau crédit d’impôt pour la transition énergétique

Vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt si vous effectuez dans votre habitation principale des travaux d’isolation thermique, d’installation de chaudières à condensation ou d’équipements de production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable.

En vigueur depuis le 1er janvier 2005, le crédit d’impôt développement durable (CIDD) a été progressivement modifié dans le cadre des lois de finances. Il évolue à nouveau au 1er septembre 2014 sous l’appellation de crédit d’impôt pour la transition énergétique.

Le projet de loi de finances pour 2015 met en place le crédit d’impôt pour la transition énergétique au 1er septembre 2014, en remplacement du CIDD, avec un taux unique de réduction d’impôt de 30 % sans obligation de réaliser un bouquet de travaux.

Consulter la fiche d’information de l’Ademe du 1er septembre 2014 au 31 décembre 2015 qui détaille notamment les conditions nécessaires pour bénéficier de ce dispositif, les travaux éligibles et les caractéristiques techniques exigées et les possibilités de cumul avec d’autres aides.

Éco-conditionnalité au 1er janvier 2015

À cette date, le recours à un professionnel portant la mention RGE, “reconnu garant de l’environnement“, sera nécessaire pour bénéficier du CIPTE. Art du feu bénéficie de cette mention RGE.